Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

De l’application des bonnes pratiques en situation de recherche : un premier retour d’expérience

Résumé : Nous présentons ici deux démarches conduites en 2006 et 2007, dans la poursuite de la réflexion engagée lors des Journées d’étude internationales sur l'analyse secondaire en recherche qualitative «L’analyse secondaire en recherche qualitative : utopie ou perspectives nouvelles ?» organisées par le groupe CAPAS ; MSH-Alpes, Grenoble, 3 et 4 Novembre 2005. Propriété intellectuelle, finalité de recherche, mais aussi consentement éclairé sont autant de principes juridiques qui fixent un cadre, mais ne résolvent pas toutes les questions que pose l'analyse secondaire. Pas plus que l'épistémologie ne permet de régler la diversité des situations de recherche. Ce constat a conduit le groupe CAPAS (Capitalisation et Analyse Secondaire) à mener une démarche originale qui s'attache à solliciter des praticiens du qualitatif, avec toute la diversité possible, et à leur demander d'identifier les freins principaux à l'analyse secondaire d'entretiens de recherche au cours d'ateliers de travail poursuivis par des séances thématiques plus ciblées. L’explicitation des usages, partagés ou non, est l’étape indispensable avant de seulement envisager la rédaction d’un guide des bonnes pratiques. Cette formalisation pourrait dès lors servir de référence à toute nouvelle recherche conduite à partir de matériaux qualitatifs, à leur éventuelle réexploitation mais aussi à l’enseignement des méthodes qualitatives dont il apparaît qu’elles relèvent souvent et parfois heureusement du bricolage (Pinson, & Sala Pala, 2007). Dans le même esprit, une expérimentation a été réalisée avec une équipe de chercheurs de l'UMR PACTE à l'occasion d'un programme de recherche donné, acceptant de se placer dans l'hypothèse d'une analyse secondaire des entretiens qu’ils allaient réunir. Quels seraient notamment les éléments indispensables à la capitalisation d'entretiens ? La contribution des chercheurs directement impliqués dans le processus permet d'approcher la réalité des difficultés du terrain et d'envisager leur résolution de façon très concrète, qu'il s'agisse de la définition des métadonnées requises ou de la façon de recueillir le consentement des répondants à la réutilisation de leur entretien, dont la loi fait obligation. Bien que partielles, les réponses apportées aux questions soulevées confortent l'intérêt de travailler à l'émergence d'un guide de bonnes pratiques qui confère sa légitimité à la recherche qualitative, en réponse aux critiques dont elle est parfois l'objet, et ce dans le respect des répondants. S'appuyant sur des retours d'expérience, cette démarche permet d'étayer une réflexion générale qui associe différentes institutions académiques, les associations professionnelles (AFS, AFSP), la Recherche Développement du secteur industriel et ultérieurement la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL).
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01529979
Contributor : Annie-Claude Salomon <>
Submitted on : Thursday, June 1, 2017 - 11:05:03 AM
Last modification on : Friday, July 17, 2020 - 9:28:31 AM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, September 6, 2017 - 4:59:06 PM

File

Anal-second_retour-dexpérienc...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01529979, version 1

Collections

CNRS | PACTE | UGA

Citation

Annie-Claude Salomon. De l’application des bonnes pratiques en situation de recherche : un premier retour d’expérience. 2014. ⟨halshs-01529979⟩

Share

Metrics

Record views

133

Files downloads

201