Entre logique privée et logique collective : mieux cerner l’utilisation de l’information environnementale par le consommateur

Résumé : A ce jour, les étiquetages environnementaux les plus performants mêlent implicitement bénéfices privés et bénéfices collectifs. A ce titre, l’efficacité de formats d’étiquetage donnant une information permettant seulement d’évaluer l’impact environnemental reste incertaine. Cet article s’intéresse à la façon dont les consommateurs valorisent une étiquette environnementale multi-indicateurs. La recherche a été menée auprès de 434 consommateurs dans le cadre de la mise en place d’un étiquetage environnemental des restaurants. Les résultats confirment que l’importance accordée aux indicateurs environnementaux associés à des bénéfices privés est très supérieure à celle accordée aux critères engageant des bénéfices strictement collectifs. Des réflexions et implications sur les étiquetages environnementaux émergent de ces résultats
Type de document :
Article dans une revue
Décisions Marketing, Association Française du Marketing, 2016, 81, pp.115-130
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01521296
Contributeur : Corinne Schaffner <>
Soumis le : jeudi 11 mai 2017 - 16:14:03
Dernière modification le : mardi 12 février 2019 - 15:44:13

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01521296, version 1

Collections

Citation

Agnes Francois Lecompte, Laurent Bertrandias. Entre logique privée et logique collective : mieux cerner l’utilisation de l’information environnementale par le consommateur. Décisions Marketing, Association Française du Marketing, 2016, 81, pp.115-130. 〈halshs-01521296〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

118