Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L'ANCRAGE DE LA CRYPTOLOGIE DANS LES JEUX D'ECRITURE

Résumé : L'objet de ce chapitre est précisément d'inscrire la cryptologie dans la pratique de ses acteurs, afin de mieux ressaisir l'ampleur et les implications de la mutation fondamentale qu'elle a connue en basculant progressivement du champ de l'analyse du langage à celui des mathématiques. Marqués du sceau du secret, pratiqués dans des milieux différents, procédés matériels et efforts de théorisation se développent souvent séparément sans forcément se transmettre ni se rejoindre, donnant lieu parfois à des réinventions. Après les premières dissimulations de messages dont témoignent les textes anciens, la cryptanalyse naît véritablement de l’étude des langues par les érudits arabes lors de leur travail d’assimilation des savoirs antérieurs, tant grecs que latins. Mais les traces manquent d’un héritage effectif de leurs procédés d’« extraction de l’obscur » vers l’Europe de la Renaissance. Il est clair cependant que les humanistes auront à coeur de rassembler à leur tour l’ensemble des procédés connus, au moment où les cours royales établiront les « cabinets noirs », officines spécialisées chargées d’intercepter les correspondances chiffrées et d’en tenter le décryptement. Un écart demeure cependant entre les pratiques de chiffrement dans les cercles proches du pouvoir, et les efforts de généralisation d’humanistes tels qu’Alberti, Trithème ou Vigenère. Si le chiffrement polyalphabétique de ce dernier marque l’aboutissement d’un certain nombre des pratiques matérielles que ces humanistes élaborent, il ne sera pas pour autant adopté par les praticiens du chiffrement, qui préféreront des procédés plus rudimentaires et plus automatiques. Certes, des mathématiciens commencent à intervenir dans ces cabinets noirs, mais ils restent le plus souvent isolés et sans héritage. C’est la mécanisation des procédés de chiffrement qui permettra d’explorer les potentialités du chiffrement polyalphabétique, et qui débouchera sur la mathématisation des méthodes qu’elle aura contribué à expliciter.
Complete list of metadata

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01516386
Contributor : Marie-José Durand-Richard <>
Submitted on : Sunday, April 30, 2017 - 6:41:46 PM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 3:56:33 PM
Long-term archiving on: : Monday, July 31, 2017 - 12:21:42 PM

File

1-Ancrage.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01516386, version 1

Citation

Marie-José Durand-Richard, Philippe Guillot. L'ANCRAGE DE LA CRYPTOLOGIE DANS LES JEUX D'ECRITURE. Marie-José Durand-Richard, Philippe Guillot. Cryptologie et mathématiques : une mutation des enjeux, L'Harmattan, pp.19-62, 2014, 978-2-343-0252-3. ⟨halshs-01516386⟩

Share

Metrics

Record views

203

Files downloads

1503