Quand la traduction devient vitale : la médecine au début du XVIe siècle vue par Symphorien Champier

Résumé : Fort de ses lectures des traductions latines des médecins de l’Antiquité qui avaient commencé à être éditées en Italie dans les années 1520, Symphorien Champier mène le combat de la médecine grecque contre les erreurs des Arabes, avec des arguments qui non seulement n’ont rien de scientifique, mais relèvent plutôt de considérations morales, religieuses et nationalistes. Sans compter que l’œuvre de Galien ne lui est elle-même pas accessible en grec, mais à travers des traductions médiévales latines ou arabes.
Type de document :
Communication dans un congrès
Les traductions médiévales à la Renaissance et les auto-traductions, Jun 2016, Tours, France. Brepols, La traduction entre Moyen Âge et Renaissance : La traduction entre Moyen Âge et Renaissance : Médiations, auto-traductions et traductions secondes, 4, pp.111-137, 2017, Bibliothèque de Transmédie - BITAM
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01511173
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : jeudi 20 avril 2017 - 14:51:14
Dernière modification le : vendredi 8 septembre 2017 - 10:59:47

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01511173, version 1

Collections

Citation

Cinzia Pignatelli. Quand la traduction devient vitale : la médecine au début du XVIe siècle vue par Symphorien Champier. Les traductions médiévales à la Renaissance et les auto-traductions, Jun 2016, Tours, France. Brepols, La traduction entre Moyen Âge et Renaissance : La traduction entre Moyen Âge et Renaissance : Médiations, auto-traductions et traductions secondes, 4, pp.111-137, 2017, Bibliothèque de Transmédie - BITAM. <halshs-01511173>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25