Pollution, décès prématuré et compensation

Résumé : Nous étudions la compensation des personnes décédées prématurément dans une économie où la production génère de la pollution, et où la pollution réduit, au-delà d’un certain seuil, les chances de survie. Pour ce faire, nous caractérisons l’optimum égalitarien ex post et nous le comparons à l’équilibre de laisser-faire et à l’optimum utilitariste. Lorsque le seuil de pollution au-dessus duquel une mortalité prématurée apparaît est élevé, l’optimum égalitarien ex post requiert une pollution égale à ce seuil et inférieure à celles prévalant au laisser-faire et à l’optimum utilitariste. Mais lorsque le seuil critique de pollution est faible, le niveau de pollution associé à l’optimum égalitarien ex post est égal à celui qui prévaut au laisser-faire et supérieur à celui associé à l’optimum utilitariste.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2017, 68, pp.97-118
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01509660
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 18 avril 2017 - 12:27:47
Dernière modification le : mardi 6 juin 2017 - 11:26:16

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01509660, version 1

Citation

Grégory Ponthière. Pollution, décès prématuré et compensation. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2017, 68, pp.97-118. <halshs-01509660>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66