Marchés et allotissement : regroupement ou dégroupement ?

Abstract : On considère des marchés pouvant faire l’objet d’un allotissement : les biens peuvent être découpés en lots plus ou moins hétérogènes. On s’intéresse à la question de l’allotissement optimal, du point de vue du vendeur (ou du maître d’œuvre), en se focalisant sur l’effet de regrouper plusieurs lots en un seul, ou inversement, de dégrouper un lot initial en plusieurs lots distincts. On identifie deux effets. Un dégroupement accroît toujours l’efficacité de l’allocation finale. Cependant, il modifie la nature des asymétries entre enchérisseurs, et cela peut conduire à des conditions concurrentielles plus ou moins défavorables. Deux applications sont discutées : les appels d’offres de services de flux bancaires et les enchères pour allouer l’espace publicitaire sur Internet.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2017, 68, pp.141-162. 〈10.3917/reco.pr2.0075 〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01509658
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 18 avril 2017 - 12:24:47
Dernière modification le : jeudi 20 avril 2017 - 22:31:44

Identifiants

Citation

Olivier Compte, Lamy Laurent, Laurent Emmanuel. Marchés et allotissement : regroupement ou dégroupement ?. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2017, 68, pp.141-162. 〈10.3917/reco.pr2.0075 〉. 〈halshs-01509658〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

130