Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

À cor(ps) et à cri. : Les pratiques féminines de la violence à partir du vocabulaire de femmes détenues pour génocide à la prison de Ngoma

Abstract : Premières lignes : Le génocide des Tutsi rwandais est exceptionnel à bien des égards, et la participation des femmes contribue nettement à en faire un événement « à part ». Non seulement elle témoigne d’une rupture totale des liens de voisinage et de filiation, mais elle concourt largement à faire du génocide un projet englobant, dont les individus se sont saisis, quelles que soient les qualités attribuées à leur « nature » supposée ou à leur position. Décrivant souvent l’arrivée des violences comme une rumeur , les femmes apparaissent dans des interstices, en arrière-plan. L’étude de leur participation, qui a été tout aussi fonctionnelle que celles des hommes, permet d’éclairer les dynamiques meurtrières depuis un point de vue légèrement décentré, dévoilant la multiplicité des interactions et des échanges entre les différents acteurs du génocide. En dépit de la forte concentration de génocidaires dans les prisons rwandaises, qui représentent encore plus de 60% des effectifs de détenus , la mémoire n’y a pas encore fait l’objet d’une politique spécifique . Quelques initiatives individuelles ont malgré tout vu le jour, soit pour permettre la commémoration du génocide, soit pour organiser une sensibilisation par la base en constituant des groupes d’incitation à l’aveu . Inévitablement, les bourreaux bâtissent leur propre mémoire des évènements. Rencontrant des résistances individuelles ou collectives, elle se trouve largement déterminée par l’expérience des procès et celle de la détention . C’est à cette mémoire que s’intéresse le présent article, qui s’appuie sur quelques termes choisis par près d’une centaine de détenues de la prison de Ngoma pour évoquer le crime à l’origine de leur condamnation.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01509639
Contributor : Violaine Baraduc <>
Submitted on : Tuesday, April 18, 2017 - 12:06:57 PM
Last modification on : Saturday, October 3, 2020 - 3:13:02 AM

File

A cor(ps) et à cri_BARADUC_D...
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01509639, version 1

Citation

Violaine Baraduc. À cor(ps) et à cri. : Les pratiques féminines de la violence à partir du vocabulaire de femmes détenues pour génocide à la prison de Ngoma. 2016. ⟨halshs-01509639⟩

Share

Metrics

Record views

168

Files downloads

212