Entre Mexique et États-Unis : la chaîne entrepreneuriale de la mort des migrants

Résumé : Cet article se propose d’interroger la place qu’occupe le commerce du transfert funéraire international dans le processus migratoire en se fondant sur l’ethnographie de trois entreprises mexicaines de pompes funèbres, situées dans trois régions distinctes, et spécialisées dans le transfert des corps de ou vers les Etats-Unis. Il montre comment les entreprises de pompes funèbres mexicaines qui commercialisent les transferts des restes humains forment, avec leurs homologues aux Etats-Unis, un marché binational de services et de produits organisé comme une « chaîne entrepreneuriale de la mort » pour laquelle le passage d’un pays à l’autre constitue le fonds de commerce. Il souligne aussi comment les rapports de ces entreprises avec les migrants, leurs familles et les Etats varient selon la localisation géographique, la temporalité, et les fluctuations des politiques régionales et nationales mexicaines envers leurs émigrants. Il en conclue que ces entreprises sont autant des effets que des relais de la migration mexicaine aux Etats-Unis et de l’espace social transnational qu’elle produit.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Europeenne des Migrations Internationales, Cnrs, 2012, La mort en migration, 28 (3), 〈http://remi.revues.org/6049〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01509143
Contributeur : Françoise Lestage <>
Soumis le : dimanche 16 avril 2017 - 00:17:55
Dernière modification le : vendredi 8 février 2019 - 15:06:03

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01509143, version 1

Citation

Françoise Lestage. Entre Mexique et États-Unis : la chaîne entrepreneuriale de la mort des migrants. Revue Europeenne des Migrations Internationales, Cnrs, 2012, La mort en migration, 28 (3), 〈http://remi.revues.org/6049〉. 〈halshs-01509143〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

97