Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les mutilations génitales féminines dans le monde.

Résumé : En 2016, l’Unicef estimait qu’au moins 200 millions de filles et de femmes avaient subi des mutilations génitales dans 30 pays : 27 pays africains, plus le Yémen, l’Irak et l’Indonésie. Les courants migratoires ont étendu la pratique de l’excision à d’autres continents. L’excision recule dans les pays où elle est moins répandue. Aucun changement, en revanche, n’est sensible dans les pays où elle est très fréquente, même si la proportion des personnes favorables à son maintien tend à diminuer. Sous prétexte de réduire les risques sanitaires de l’opération, certaines professions de santé la pratiquent à leur tour : une déviation fermement condamnée par l’OMS et les organisations internationales.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01507145
Contributor : Marie Lesclingand <>
Submitted on : Wednesday, April 12, 2017 - 4:06:12 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:59 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01507145, version 1

Citation

Armelle Andro, Marie Lesclingand. Les mutilations génitales féminines dans le monde.. Population et sociétés, INED, 2017. ⟨halshs-01507145⟩

Share

Metrics

Record views

314