Les étudiants ont-ils les mêmes chances de réussir ?

Résumé : Les dernières statistiques publiées par le Ministère de l’enseignement supérieur révèlent que 27 % des étudiants entrants en première année de licence obtiennent leur diplôme trois ans plus tard et moins d’un étudiant sur deux décroche un Master en deux ans. Comment expliquer ces faibles taux de réussite et que font les universités pour y remédier ? Il convient bien évidemment de s’interroger sur le sens et la mesure de l’échec universitaire. Si les recherches ont souligné depuis longtemps l’importance de la scolarité antérieure pour réussir, bien d’autres facteurs sont associés à la réussite universitaire (caractéristiques sociodémographiques, conditions de vie et stratégies d’apprentissage des étudiants). Les pratiques pédagogiques des enseignants et les politiques de sélection des filières universitaires apparaissent également déterminantes. Le Ministère a accordé des moyens spécifiques pour lutter contre l’échec universitaire, notamment dans le cadre du plan pour la réussite en Licence. Les dispositifs déployés par les universités ont-ils été efficaces ?
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01499867
Contributeur : Christophe Michaut <>
Soumis le : samedi 1 avril 2017 - 10:21:28
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 15:08:01

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01499867, version 1

Collections

Citation

Christophe Michaut. Les étudiants ont-ils les mêmes chances de réussir ? . Université : réussites plurielles, Jun 2015, Poitiers, France. 〈http://pare.univ-poitiers.fr/reussite-des-etudiants/seminaire-universite-reussites-plurielles-/retour-sur-la-journee-du-10-juin/〉. 〈halshs-01499867〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43