Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Différents, semblables, mêlés : réflexion sur les individus, leurs rapports à l’espace urbain et leurs représentations de la vie sociale

Résumé : La tentative de saisir la complexité de la question urbaine à travers le prisme de la diversité des êtres urbains et de leur inscription dans des entités cul-turelles ou sociales fixes ou figées, peut conduire à occulter de multiples aspects qui caractérisent à la fois leurs rapports à l'espace et leurs représentations de la vie sociale. Cette démarche de réification court le risque de dissi-muler les capacités de ces sujets à combiner, à (se) connecter, à (se) déconnecter d'objets, de lieux et de relations sociales. Aussi, comment capturer et analyser les innombrables fragmentations, jonctions et disjonctions qui caractérisent ces individus-sujets contemporains sans recourir à des analyses totalisantes qui ne permettent d'ex-pliquer qu'en partie seulement à la fois la condition d'être urbain aujourd'hui, et la diversité de leurs usages de l'espace urbain et des représentations qu'ils produisent à son égard? Comment procéder à une analyse des rapports qu'ils entre-tiennent avec l'espace sans les figer dans des catégories autocentrées – parce que produites par nous-mêmes, cher-cheurs en sciences sociales, ou par des commanditaires de projets (ex.: « habitants », « étrangers/immigrés », « slum dwellers »)? Il ne s'agit ici ni d'apporter des réponses de principe ni de témoigner en faveur ou contre telle ou telle posture théorique (généralement identifiée au travers de l'opposi-tion individualisme/holisme), mais bien de discuter, à partir de points de vue méthodologiques et théoriques établis sur la base de travaux empiriques, des moyens qui s'offrent aux chercheurs pour rendre compte des expériences multi-facettes et multi-situationnelles qui caractérisent les modes selon lesquels les êtres urbains vivent, font et (se) représentent société et espace urbains. aPProche de la discussion, orienTaTions Théorique eT méThodologique Dans l'ambition d'étudier les modalités selon lesquelles les individus prennent part à une société désignée comme " globale " , marquée par sa diversité et par de fortes stratifica-tions sociales, nous souhaitons ici comprendre comment les individus se positionnent face à des situations diversifiées, non pas seulement à partir de leur appartenance de facto à des groupes sociaux identifiés, et, faisant, expliqués à partir d'uni-vers totalisants, mais aussi sur la base de leurs propres visions et identifications individuelles au monde. En d'autres termes, il s'agit de mettre en évidence ce que l'anthropologue brési-lien G. Velho désigne comme le « ton dominant » des discours sociaux (Velho, 1998: 60), qui résulte des manières dont les individus, inscrits dans des groupes d'appartenance multiples (famille, caste ou communauté religieuse par exemple), cons-truisent leurs systèmes de significations et de classifications qui leur permettent de se situer dans la ville et, plus large-ment, dans le monde qui les entoure.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01496504
Contributor : Nicolas Bautes <>
Submitted on : Monday, March 27, 2017 - 3:47:17 PM
Last modification on : Wednesday, July 8, 2020 - 11:00:03 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, June 28, 2017 - 2:51:47 PM

File

menezes_bautes.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01496504, version 1

Citation

Nicolas Bautès, Marluci Menezes. Différents, semblables, mêlés : réflexion sur les individus, leurs rapports à l’espace urbain et leurs représentations de la vie sociale. ESO Travaux et Documents, Espaces et SOciétés - UMR 6590, 2013. ⟨halshs-01496504⟩

Share

Metrics

Record views

296

Files downloads

204