Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Compte-rendu de F. Clément et L. Kaufmann, La sociologie cognitive, Paris: éd. de la MSH, 2011

Résumé : L'ouvrage est composé de trois parties et rassemble douze contributions. Les approches cognitives du social (1° partie) insistent sur la délimitation naturelle et matérielle de l'esprit, par exemple sur les frontières physiques du cerveau. Le social viendrait alors « remplir » ces éléments naturels. Dans cette perspective, « l'esprit ne peut être social qu'a posteriori » (p. 16), d'où la méfiance de nombreux sociologues envers ce type d'approche qui pourrait sembler reléguer la sociologie au second plan, en donnant à la psychologie voire à la biologie un rôle de premier plan. Selon les approches sociales de l'esprit au contraire (2° partie), l'esprit n'est pas localisé dans « les mécanismes cognitifs du sujet individuel » mais dans « l'ensemble des significations communes qui forme un principe d'ordre supérieur à partir duquel les actions et les pensées apparemment personnelles sont élaborées et différenciées » (p. 17). Enfin, les approches de la cognition sociale (3° partie) montrent que la cognition n'est pas confinée dans le cerveau, ne serait-ce que parce que certaines tâches compliquées nécessitent une division cognitive du travail forcément basée sur une organisation sociale.
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01493611
Contributor : Sébastien Urbanski <>
Submitted on : Tuesday, March 21, 2017 - 7:25:02 PM
Last modification on : Friday, March 1, 2019 - 1:02:58 AM
Long-term archiving on: : Thursday, June 22, 2017 - 2:17:55 PM

File

CR Clément et Kaufmann.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01493611, version 1

Collections

Citation

Sébastien Urbanski. Compte-rendu de F. Clément et L. Kaufmann, La sociologie cognitive, Paris: éd. de la MSH, 2011. 2013. ⟨halshs-01493611⟩

Share

Metrics

Record views

134

Files downloads

248