Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Planifier et produire le TOD dans les banlieues du Grand Montréal

Résumé : Depuis la fin des années 1990, le Transit-oriented Development s’est imposé comme une figure centrale de la planification urbaine des villes nord-américaines. Conçu pour réduire l’étalement urbain et favoriser un report modal de la voiture vers les transports collectifs, le TOD est défini comme un projet urbain autour d’une station de transport collectif présentant une densité importante, une mixité de fonction et un design urbain favorable aux modes actifs. Dans un contexte de promotion et diffusion de ce modèle d’aménagement, incitant à un renouvellement des pratiques d’urbanisme dans les villes nord-américaines, cette recherche post-doctorale s’intéresse aux enjeux, processus et modalités concrètes associées à la planification, la production et la mise en œuvre de projets urbains de TOD autour de gares de banlieue du Grand Montréal. Elle croise deux échelles d’analyse : à l’échelle métropolitaine, elle analyse les instruments déployés par la CMM pour assurer la concrétisation du plan ; à l’échelle locale, elle étudie en détail quatre projets urbains de TOD en cours de développement autour de gares de banlieue. Elle s’appuie sur l’analyse de sources documentaires, le traitement de données territoriales et la réalisation d’une trentaine d’entretiens auprès des acteurs publics et privés impliqués dans les projets étudiés. Cette recherche propose différents résultats. Elle éclaire, d’une part, les transformations actuelles des instruments d’action publique, des méthodes de planification et des outils de gouvernance de la métropole montréalaise. Elle éclaire, d’autre part, les processus et modalités concrètes liés à la mise en oeuvre de projets TOD dans les banlieues montréalaises, et leurs conséquences sur la production urbaine en banlieue. Elle démontre précisément comment les conditions d’élaboration des projets jouent sur leur contenu (densités préconisées, formes des espaces publics, fonctions, etc.) et donne à voir les termes et modalités de négociations entre acteurs autour de ces projets. Elle montre également, qu’en dépit de certaines limites, ces projets sont supports et vecteurs de changements dans les référentiels des acteurs, les pratiques d’urbanisme et le contenu de la production urbaine dans les banlieues montréalaises. En soulignant le poids des contextes locaux, l’importance des arrangements et négociations localisées, et la diversité des logiques associées à ces projets, cette recherche contribue à renouveler l’appréhension des enjeux, contraintes et conditions de mise en œuvre du TOD dans des contextes suburbains. Les résultats de cette recherche entrent ainsi en débat avec trois ensembles de travaux portant sur le TOD, les instruments de l’action publique et la production de la « post-suburb » dans les banlieues nord-américaines.
Complete list of metadata

Cited literature [122 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01491672
Contributor : Juliette Maulat Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 7, 2018 - 12:06:19 PM
Last modification on : Friday, April 29, 2022 - 10:12:50 AM
Long-term archiving on: : Friday, February 8, 2019 - 2:17:35 PM

File

2016-Maulat-RapportTOD.pdf
Files produced by the author(s)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01491672, version 2

Citation

Juliette Maulat. Planifier et produire le TOD dans les banlieues du Grand Montréal. [Rapport de recherche] Observatoire Ivanhoé Cambridge du développement urbain et immobilier - Université de Montréal. 2016, 189 p. ⟨halshs-01491672v2⟩

Share

Metrics

Record views

356

Files downloads

101