L'argument anti-communiste dans les discours politiques et ecclésiaux en Pologne après 1989: l'exemple des débats sur les rapports Église/État

Résumé : Après 1989 en Pologne, les représentants de la gauche ex-communiste sont la cible d'attaques politiques visant leur passé communiste. Ces attaques, formulées notamment par les conservateurs et les hiérarques catholiques, permettent d'entretenir un clivage opposant les « post-dissidents » aux « post-communistes ». Dans ce contexte, certains principes démocratiques sont fragilisés. L'article se concentre sur le principe de laïcité, qui fut l'objet de vives discussions notamment durant l'élaboration de la Constitution (1993-1997) et au sein de la « Commission commune du gouvernement et de l'épiscopat », dont une partie des archives a été récemment publiée. Tandis que la laïcité était assimilée au communisme, les évêques souhaitaient parfois contourner les procédures démocratiques et exprimaient une bienveillance pour certains aspects de la période d'avant-1989.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest, CNRS, 2013, 44 (4), 〈http://www.necplus.eu/action/displayJournal?jid=REC〉. 〈10.4074/S033805991300404X〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01491484
Contributeur : Sébastien Urbanski <>
Soumis le : jeudi 16 mars 2017 - 23:21:17
Dernière modification le : lundi 20 mars 2017 - 14:13:58
Document(s) archivé(s) le : samedi 17 juin 2017 - 15:01:10

Fichier

receo.2-30.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Sébastien Urbanski. L'argument anti-communiste dans les discours politiques et ecclésiaux en Pologne après 1989: l'exemple des débats sur les rapports Église/État. Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest, CNRS, 2013, 44 (4), 〈http://www.necplus.eu/action/displayJournal?jid=REC〉. 〈10.4074/S033805991300404X〉. 〈halshs-01491484〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

64

Téléchargements de fichiers

37