L'expression de croyances dans les manuels d'histoire pour l'école publique: le cas de la Pologne avant et après 1989

Résumé : L'article propose une distinction entre « croyances collectives » et « croyances personnelles » permettant de prolonger certaines réflexions de Durkheim en philosophie et sociologie de l'éducation. Cette distinction est appliquée au cas des manuels d'histoire polonais pour l'école publique. Jusqu'en 1989, leurs auteurs exprimaient des croyances collectives (l'idéologie marxiste d'État) ; aujourd'hui, ils disposent d'une forte « liberté négative » amenant nombre d'entre eux à exprimer des croyances personnelles – en particulier religieuses – qui sont particulièrement perceptibles dans les manuels d'histoire.
Type de document :
Article dans une revue
Le Télémaque. Philosophie, Education, Société, Presses universitaires de Caen 2015, pp.121-138. 〈10.3917/tele.047.0121〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01487964
Contributeur : Sébastien Urbanski <>
Soumis le : lundi 13 mars 2017 - 11:48:28
Dernière modification le : mercredi 22 mars 2017 - 01:06:24
Document(s) archivé(s) le : mercredi 14 juin 2017 - 13:18:14

Fichier

proposition Télémaque F.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Sébastien Urbanski. L'expression de croyances dans les manuels d'histoire pour l'école publique: le cas de la Pologne avant et après 1989. Le Télémaque. Philosophie, Education, Société, Presses universitaires de Caen 2015, pp.121-138. 〈10.3917/tele.047.0121〉. 〈halshs-01487964〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

70

Téléchargements de fichiers

35