Le paysage nocturne, nouvelle identité visuelle et outil d’action collective pour des territoires de montagne en transitions ?

Résumé : Les paysages nocturnes sont de plus en plus mobilisés comme biens environnementaux à part entière par les territoires ruraux de faibles densités. Au-delà du seul ciel étoilé, c’est la dimension nocturne des aménités environnementales et paysagères qui est désormais placée au cœur de certaines politiques de protection de la nature (Bénos et al., 2015 ; Dupuy et al., 2015). Parallèlement se développent des processus de mise en réserve et de labellisation de territoires relativement épargnés par les nuisances et pollutions lumineuses et donc garants d’un accès privilégié aux « ressources environnementales nocturnes » (Challéat & Lapostolle, 2014). Ce processus d’empaysagement de la nuit peut être lu dans le référentiel de la transition (énergétique, touristique): le paysage nocturne devient régime de justification de l’action en la matière, mais également notion opportune pour étudier la façon dont la nuit des espaces montagnards est inventée, utilisée et représentée, participant ainsi de la fabrique de territorialités nocturnes inédites. Cette communication s’appuie sur les processus observés dans les terrains d’étude du Collectif RENOIR (https://renoir.hypotheses.org).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01486853
Contributor : Stephanie Rouanet <>
Submitted on : Friday, March 10, 2017 - 3:11:59 PM
Last modification on : Friday, October 11, 2019 - 8:22:56 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01486853, version 1

Citation

Samuel Challéat, Pierre-Olivier Dupuy, Dany Lapostolle. Le paysage nocturne, nouvelle identité visuelle et outil d’action collective pour des territoires de montagne en transitions ? . La montagne, territoire d'innovation, LabEx ITEM (Innovation et Territoires de montagne) Jan 2017, Grenoble, France. ⟨halshs-01486853⟩

Share

Metrics

Record views

338