Mobilité : changer d’époque ?

Résumé : Le changement d’époque n’est pas celui que l’on croit. L’opportunité de nouvelles mobilités routières se fait jour, mais sous de fortes contraintes. L’idée que nous changeons d’époque a été beaucoup développée à la fin de l’année 2015 lors de la COP21. La notion de transition écologique et énergétique s’inscrit dans la même logique, en rappelant les contraintes liées à un « monde fini ». La mobilité est interpellée dans la mesure où elle est à l’origine d’émissions de gaz à effet de serre et des diverses nuisances que constituent l’insécurité, la pollution de l’air, le bruit, etc. Ces défis sont connus depuis longtemps. Ils étaient déjà abordés en 1982 dans la LOTI, en 1996 dans la loi LAURE ou en 2000 dans la loi SRU qui ont, entre autres, instauré les plans de déplacements urbains (PDU). Qu’y a-t-il de nouveau depuis, en quoi serait-on en train de changer d’époque ?
Type de document :
Article dans une revue
revue Urbanisme, Publications d'architecture et d'urbanisme, 2016, Bordeaux. Les nouveaux espaces de la mobilité métropolitaine, pp.55
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01477560
Contributeur : Martine Sefsaf <>
Soumis le : vendredi 15 décembre 2017 - 16:22:23
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:05

Fichier

revue_Urbanisme_HS58_2016_Croz...
Accord explicite pour ce dépôt

Mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'éditeur, SARL Publications d’architecture et d’urbanisme

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01477560, version 1

Collections

Citation

Yves Crozet. Mobilité : changer d’époque ?. revue Urbanisme, Publications d'architecture et d'urbanisme, 2016, Bordeaux. Les nouveaux espaces de la mobilité métropolitaine, pp.55. 〈halshs-01477560〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

129

Téléchargements de fichiers

74