Te lea faka’uvea – Le wallisien

Résumé : Cette grammaire se veut un compromis entre le respect des spécificités du faka’uvea/wallisien, langue polynésienne parlée à 'Uvea/Wallis et en Nouvelle-Calédonie par environ 20 000 locuteurs, et le désir de la voir enseignée aux côtés du français, langue du système éducatif. Le faka’uvea est l’une des 75 langues appartenant au patrimoine linguistique de la France, elle doit être sauvegardée afin d'assurer la transmission des traditions culturelles wallisiennes. Parmi les caractéristiques qui distinguent profondément le faka’uvea du français, citons une grande flexibilité fonctionnelle (omniprédicativité et omnisubstantivité) malgré de riches procédés de dérivation, l'absence d'auxiliaire « être » et « avoir », l'existence de différents types de possession, de classificateurs nominaux et numéraux, une structure actancielle scindée (accusative et ergative) selon la classe verbale, un système pronominal très riche, et l'emploi fréquent de constructions nominalisées. Au cours de son histoire, le faka'uvea a été influencé par le tongien dont il partage l'accent dit de « définitude » et le maintien d'un registre honorifique, lié à une structure sociale très hiérarchisée avec à sa tête le Lavelua, porteur du titre le plus élevé.
Document type :
Books
Complete list of metadatas

Cited literature [53 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01477387
Contributor : Claire Moyse-Faurie <>
Submitted on : Thursday, March 2, 2017 - 11:53:26 AM
Last modification on : Tuesday, May 28, 2019 - 1:39:32 AM
Long-term archiving on : Wednesday, May 31, 2017 - 12:30:00 PM

File

Faka'uvea_23nov2015.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01477387, version 1

Citation

Claire Moyse-Faurie. Te lea faka’uvea – Le wallisien. Société Linguistique de Paris. Peeters, 2016. ⟨halshs-01477387⟩

Share

Metrics

Record views

143

Files downloads

3334