Les stéréotypes de genre dans la presse rock : Musiciennes et musiciens dans Les Inrockuptibles en 2010

Résumé : La critique musicale dans la presse grand public tend à utiliser des procédés d'écriture qui permettent le renforcement des stéréotypes de genre. Sur cette base, les albums présentés sont décrits non pas en fonction des leurs caractéristiques musicales mais rapprochés des caractéristiques supposées des femmes, opposées à celles des hommes indépendamment de leurs sonorités et de leurs choix artistiques. L'article énumère d'abord les procédés d'écriture caractéristiques de la presse musicale grand public (effacement des acteurs, écriture de clichés, imprécision, hyperboles, interprétations non contrôlées), puis les stéréotypes liés aux musiciennes (petitesse, candeur enfantine, intériorité, passivité) par opposition à ceux du musicien (grandeur, initiative, raffinements technique, inventivité) ; enfin il montre comment les caractéristiques de genre supposées sont systématiquement préférées aux caractéristiques musicales dans le travail critique de cette presse. Un numéro spécial des Inrockuptibles, paru en 2010 et classant les "meilleurs albums" de la décennie écoulée, a servi de base pour les analyses. Ce texte est issu d'une communication en colloque (Rennes 2, 2013).
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01477115
Contributor : Catherine Rudent <>
Submitted on : Tuesday, March 28, 2017 - 6:58:21 PM
Last modification on : Thursday, March 21, 2019 - 12:02:43 PM
Long-term archiving on : Thursday, June 29, 2017 - 4:12:17 PM

File

Les stéréotypes de genre dan...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01477115, version 1

Citation

Catherine Rudent. Les stéréotypes de genre dans la presse rock : Musiciennes et musiciens dans Les Inrockuptibles en 2010. 2013. ⟨halshs-01477115⟩

Share

Metrics

Record views

233

Files downloads

464