L'interprète, un intervenant en santé mentale?

Résumé : L'interprète, un intervenant en santé mentale ? C'est dans le cadre d'une étude menée par l'Orspere-Samdarra depuis décembre 2013 qu'un travail d'enquête questionne la problématique de l'interprétariat en santé mentale auprès du public allophone, et plus spécifiquement la place et le rôle de l'interprète. Sans a priori normatif sur le sujet, notre enquête a alors consisté à interroger[1] les interprètes, à les observer dans leurs activités et ainsi être attentif aux compétences mobilisées et aux difficultés rencontrées dans cet exercice. Traductions incorrectes, perte de sens, comportements et rôles inappropriés au cours des entretiens, cadres professionnels classiques bouleversés, liens et relations modifiés et biaisés avec le public, barrière aux soins, attentes non définies… Les critiques des professionnels soignants sont nombreuses au sujet des interprètes. Si l'interprète peut être perçu par certains soignants comme une personne cruciale dans le cadre d'entretiens thérapeutiques, sa présence peut être contestée par d'autres[2]. Qu'attend-ton de l'interprète ? Est-il un médiateur culturel ou « simple » traducteur ?
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01475249
Contributor : Nicolas Chambon <>
Submitted on : Thursday, February 23, 2017 - 3:25:08 PM
Last modification on : Friday, May 3, 2019 - 3:48:03 PM
Long-term archiving on : Wednesday, May 24, 2017 - 2:18:42 PM

Files

InterpreteRhizome.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01475249, version 1

Citation

Nicolas Chambon, Natacha Carbonel. L'interprète, un intervenant en santé mentale?. Rhizome , Orspere-Samdarra 2015, L'interprétariat en santé mentale. ⟨halshs-01475249⟩

Share

Metrics

Record views

206

Files downloads

1696