La ville et la mort : une approche entre expériences et affordances à travers les notions de seuil, de rythme et de geste.

Résumé : Ce travail explore l’inscription spatiale de la mort en milieu urbain à travers les seuils, gestes et rythmes mis en œuvre. Après une situation de la culture funéraire française contemporaine au regard de son évolution et des trajectoires différentes qu’elle a pu prendre dans des pays de cultures voisines, le travail s’appuie sur un corpus de dix entretiens sur la relation à l’espace et l’ambiance dans l’expérience du deuil, confronté à un travail in situ sur différents espaces funéraires en France, Espagne et Belgique. La confrontation des deux corpus permet de mettre en vis-à-vis les intentions d’actions et les potentialités d’actions afin d’interroger l’aménagement urbain de la mort et son projet. Visant à une meilleure compréhension de ce qui relèverait d’une spatialité du deuil, cette recherche permet de renouveler les fondements de la conception des espaces de la mort à l’échelle architecturale et urbaine.
Type de document :
Communication dans un congrès
Rencontres doctorales des ENSA - Ecoles Nationales Supérieures d'Architecture, Sep 2015, Marseille, France
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01475018
Contributeur : Pascaline Thiollière <>
Soumis le : jeudi 23 février 2017 - 13:59:00
Dernière modification le : lundi 25 février 2019 - 10:48:15

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01475018, version 1

Collections

Citation

Pascaline Thiollière. La ville et la mort : une approche entre expériences et affordances à travers les notions de seuil, de rythme et de geste. . Rencontres doctorales des ENSA - Ecoles Nationales Supérieures d'Architecture, Sep 2015, Marseille, France. 〈halshs-01475018〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

218