Les cités grecques et l’ouverture sur la mer à l’époque impériale : enjeux et représentations

Anne Gangloff 1, 2
1 LAHM - Laboratoire d’Archéologie et Histoire Merlat
UR2 - Université de Rennes 2, CReAAH - Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire
Résumé : L’originalité de ce livre est de proposer sur le temps long, de l’Antiquité à la fin du XVIIIe siècle, une étude de la place occupée par le monde de la mer dans le jeu politique des cités portuaires. Il analyse tout autant les logiques qui expliquent la fermeture des conseils municipaux aux gens de mer que celles qui, au contraire, sont favorables à l’entrée des marchands dans la société politique locale. Il souligne la participation des notables et des aristocrates à la vie maritime et tente de rendre tangible le poids exercé par des puissances extérieures sur la gouvernance municipale.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01472420
Contributor : Laurence Leroux <>
Submitted on : Monday, February 20, 2017 - 5:11:24 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 3:32:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01472420, version 1

Citation

Anne Gangloff. Les cités grecques et l’ouverture sur la mer à l’époque impériale : enjeux et représentations. Éric Guerber et Gérard Le Bouëdec. Gens de mer : ports et cités aux époques ancienne, médiévale et moderne / sous la direction de Éric Guerber et Gérard Le Bouëdec, Presses universitaires de Rennes, pp.23-39, 2013, 978-2-7535-2808-6. ⟨halshs-01472420⟩

Share

Metrics

Record views

195