"Paris, ville de cour (XIII e –XVIII e siècle)"

Résumé : Paris, 5.–6. Juni 2014 Un colloque international et pluridisciplinaire organisé par Boris Bove, Murielle Gaude-Ferragu et Cédric Michon s'est tenu le 5 et 6 juin 2014 à Paris sur le thème de « Paris, ville de cour (XIII e-XVIII e siècle) ». Cette rencontre est née du constat que les études sur la cour de France ne manquent pas mais, peut-être parce qu'elle est restée longtemps itinérante et que ses membres se recrutent à travers tout le royaume, les historiens s'intéressent rarement au cadre urbain de ses séjours, et en particulier à Paris. La cour semble être une institution hors de l'espace, alors pourtant que Paris, « coeur du royaume », s'impose comme son centre de gravité. Ce colloque visait donc à remédier à ce relatif vide historiographique en réconciliant l'histoire de la cour avec l'histoire urbaine. Il s'agissait d'étudier les relations entre la cour de France et la ville de Paris, du XIII e au XVIII e siècle, en prenant en compte les dimensions politiques, sociales, culturelles, artistiques et économiques qui ont marqué ce rapport. Le but est d'isoler le facteur curial pour comprendre son impact sur le développement de la ville, mais encore faut-il s'entendre sur ce qu'est la cour. Le mot est ici entendu au sens étroit des gens qui sont dans la proximité du souverain et qui le suivent dans ses pérégrinations, par opposition aux serviteurs de l'État qui se fixent progressivement à Paris avec les institutions centrales de la monarchie à partir du XIII e siècle. Il est difficile d'isoler la cour comme lieu de sociabilité aristocratique de la cour comme organe politique avant cette époque, raison pour laquelle on n'a pas envisagé la question avant le XIII e siècle. Autrement dit, la question posée par ce colloque est celle de Paris comme ville de résidence et non comme ville capitale ; c'est aussi celle des rapports entre nobles et bourgeois et non entre pouvoir royal et municipalité. Autant la bibliographie sur l'histoire de la capitale, de l'État ou de la cour est abondante, autant les titres portant sur Paris comme ville de cour sont rares. Pour le Moyen Âge la question a surtout été envisagée jusqu'ici sous l'angle de la commande artistique et des cérémonies publiques, principalement les entrées royales. Seuls les actes du séminaire dirigé par Werner Paravicini et Bertrand Schnerb à l'Institut historique allemand de Paris et parus en 2007 abordent de front cette question 1 , qui reste encore largement à défricher. L'actualité de cette thématique ne fait en revanche aucun doute pour d'autres espaces urbains médiévaux 2 , d'où l'ouverture comparatiste du colloque. La
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01471094
Contributor : Boris Bove <>
Submitted on : Saturday, February 18, 2017 - 7:20:32 PM
Last modification on : Thursday, September 5, 2019 - 3:59:18 PM
Long-term archiving on : Friday, May 19, 2017 - 2:52:43 PM

File

Bove Gaude-Ferragu Michon MRK ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01471094, version 1

Citation

Boris Bove, Murielle Gaude-Ferragu, Cédric Michon. "Paris, ville de cour (XIII e –XVIII e siècle)". Mitteilungen der Residenzen-Kommission, Christian-Albretchs-Universität zu Kiel, 2014, pp.159-162. ⟨halshs-01471094⟩

Share

Metrics

Record views

277

Files downloads

259