Les deux hontes des victimes de la discrimination

Abstract : La question posée invite à explorer la nature de la relation entre la honte d’avoir subi un traitement discriminatoire et la difficulté de se reconnaitre dans la figure de victime puis d’agir et, notamment, de le porter à la connaissance des autres, y compris de ceux dont la mission est d’apporter une aide et un soutien aux victimes de ce type de traitement. De quoi les plaignants ont-ils honte ? L'analyse montre que la honte des personnes discriminées porte une double dimension. Elle correspond à une honte de l’homme qui a subi une discrimination qui l’a privé de ses droits et diminué en tant que citoyen, en révélant ainsi sa faiblesse et sa vulnérabilité aux yeux du monde. Mais le sentiment de honte ne se résume pas qu’à cela. La honte de personnes discriminées convoque aussi le sentiment de culpabilité de ne pas savoir agir contre cette discrimination. Il s’agit d’un registre de l’agir, d’une capacité à donner une bonne direction et un sens moral aux actions de l’homme préoccupé par la justice et la notion du bien.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01470066
Contributor : Ewa Bogalska-Martin <>
Submitted on : Friday, February 17, 2017 - 9:33:57 AM
Last modification on : Friday, January 25, 2019 - 3:28:16 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01470066, version 1

Collections

Citation

Ewa Bogalska-Martin. Les deux hontes des victimes de la discrimination. Emmanuel Jovelin; Anigone Mouchtouris. Remords et honte. Lecture sociologique des sentiments, Le Manuscrit, pp.59-77, 2016, Collection Topos, 978-2-304-04638-0. ⟨halshs-01470066⟩

Share

Metrics

Record views

126