Le pauvre, le Christ et le moine : la correspondance de rôles et les cérémonies du mandatum à travers les coutumiers clunisiens du XIe siècle

Résumé : Au XIe siècle, alors que les monastères polarisent une part significative des donations pieuses, la distribution de l'aumône assume des formes ritualisées tandis que le pauvre devient acteur à part entière dans des célébrations liturgiques, notamment dans le développement de la commémoration des défunts. L'une des caractéristiques de ces cérémonies est le déploiement d'un jeu subtil et multiforme de glissements, inversions et équivalences de rôles des acteurs, révélateur de la plasticité des représentations d'une société référée au divin, hiérarchisée en fonction de la proximité avec le sacré et composée de morts et de vivants. Les sources monastiques, notamment les coutumiers, permettent d'aborder ce phénomène. Célèbre par la qualité de sa liturgie, on a exceptionnellement conservé pour l'abbaye de Cluny quatre coutumiers datant de la fin du Xe siècle jusqu'aux années 1080. Sur la base de cette documentation, l’article dégage, à partir des cérémonies du mandatum (le lavement des pieds), les considérations symboliques qui ont pu présider aux déplacements de rôle des acteurs.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01467937
Contributor : Eliana Magnani <>
Submitted on : Tuesday, February 14, 2017 - 8:18:20 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 2:33:19 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01467937, version 1

Relations

Citation

Eliana Magnani. Le pauvre, le Christ et le moine : la correspondance de rôles et les cérémonies du mandatum à travers les coutumiers clunisiens du XIe siècle. Liturgie, Commission Francophone Cistercienne (CFC), 2017, 176, pp.29-54. ⟨halshs-01467937⟩

Share

Metrics

Record views

98