Former le juriste (1804-1905) ou qu’est-ce qu’une méthode utile de l’enseignement du droit ?

Résumé : Souhaitant mieux comprendre la création des Ecoles de droit, de manière systématique, tous les actes normatifs relatifs aux Facultés de droit du XIXème siècle ont été consultés. En effet, ces normes comprennent un certain nombre d’indications, justifiant ce qu’il était « utile » de faire ou pas. Ainsi, dans un premier temps (1804-1870), une méthode « utile » est orientée vers un praticien de l’ordre judiciaire puis, dans un second temps (1870-1905), elle sera destinée à un juriste, en quelque sorte, « tout terrain ». Si certaines questions perdurent en dépit des années (la dictée en cours, le niveau des études, la critique sur la sévérité ou non des examens…), on peut observer un réel changement de dynamique notamment par le biais du droit public. Alors que l’enseignement reposait sur des connaissances élémentaires nécessaires au futur praticien en lien avec la méthode exégétique, progressivement, la méthode dogmatique l’emporte dans la perspective d’un enseignement plus généraliste.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01465773
Contributor : Caroline Regad <>
Submitted on : Monday, February 13, 2017 - 10:16:35 AM
Last modification on : Friday, December 7, 2018 - 2:30:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01465773, version 1

Collections

Citation

Caroline Regad. Former le juriste (1804-1905) ou qu’est-ce qu’une méthode utile de l’enseignement du droit ?. Pratique(s) et enseignement du droit. L'épreuve du réel., LGDJ, pp.47-88, 2016. ⟨halshs-01465773⟩

Share

Metrics

Record views

147