LE PASSIF À L'ORAL

Résumé : Cette fiche tentera de retracer quelques-unes des caractéristiques les plus saillantes des emplois du passif à l'oral en français tel qu’utilisé dans les corpus ESLO , afin d’affiner et de compléter les descriptions existantes sur ce tour discursif, qui sont établies dans la tradition essentiellement à partir de données écrites ou de phrases forgées ; il suffit de voir la manière dont le passif est enseigné globalement en classe de français, où ce tour est le plus souvent réduit à un simple exercice scolaire ne faisant guère de place pour son usage in situ. S’inscrivant dans une approche onomasiologique, notre travail s’étendra également aux autres constructions phrastiques « atypiques » pouvant véhiculer un certain « sens passif » et qui viennent concurrencer les formes passives restrictives, de type périphrastique. Les grammaires de référence (cf. Riegel et al., 1994 ; Arrivé et al., 2002 ; Grevisse & Goosse, 2008) reconnaissent déjà l’existence de ces formes, auxquelles il est souvent fait allusion à travers la notion de « diathèse », en particulier, quand on parle des effets du passif et non seulement du passif comme « voix de conjugaison ». Dans la littérature, on qualifie ces constructions de « non prototypiques » ou de « non canoniques » (chez Riegel et al. (1994 : 742-744) ; Lamiroy (1993 et 2000) ; Creissels (2001) ; Muller (2000) ; Helland (2002) et Gaatone (1998) les qualifie de « passivoïdes ». Il serait, par conséquent, plus pertinent de ne pas se restreindre aux formes, dites « canoniques » du passif (en « être + PP » ; voir plus loin), surtout que ce tour semble présent dans la plupart des langues, y compris dans celles qui sont typologiquement éloignées du français, des langues romanes et des langues indoeuropéennes de manière générale et, donc, n’ayant pas forcément un verbe être et un participe passé. Chaque langue l’exprime à sa manière et, d’ailleurs, même dans une langue comme le français, ces effets paraissent assurés par différents autres procédés linguistiques, qui sont marqués diamésiquement ou diaphasiquement et qui sont de facto nécessaires pour une description non partielle du sens passif.
Type de document :
Autre publication
Fiche sur le passif à l'oral s'inscrivant dans le programme FRACOV. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [26 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01465258
Contributeur : Badreddine Hamma <>
Soumis le : dimanche 26 février 2017 - 12:10:31
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 10:54:02
Document(s) archivé(s) le : samedi 27 mai 2017 - 12:25:16

Fichier

Le passif à l'oral-FRACOV- H...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01465258, version 2

Collections

Citation

Badreddine Hamma, Amélie Tardif, Flora Badin. LE PASSIF À L'ORAL. Fiche sur le passif à l'oral s'inscrivant dans le programme FRACOV. 2017. 〈halshs-01465258v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

367

Téléchargements de fichiers

429