Portrait : Marta Cartabia

Résumé : En devenant juge constitutionnel, Marta Cartabia cumule les… singularités : elle n’est que la troisième femme à siéger à la Consulta (après Fernanda Contri et Maria Rita Saulle qu’elle remplace) ; à 48 ans, elle devient la plus jeune membre de la Cour siégeant actuellement et même un des plus jeunes juges à occuper une telle fonction. Pourtant, le parcours du Professeur Marta Cartabia, nommée le 2 septembre 2011 par le Président de la République Giorgio Napolitano, met en évidence que ces singularités ne sauraient aucunement l’emporter sur le bien-fondé objectif de sa nomination. Depuis longtemps intéressée par le droit européen, elle est diplômée de l’Université de Milan, en 1987, pour un travail intitulé « Existe-t-il un droit constitutionnel européen ? » et dirigé par Valerio Onida (qui deviendra Président de la Consulta en septembre 2004)....
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01464753
Contributor : Michaël Bardin <>
Submitted on : Friday, February 10, 2017 - 2:37:05 PM
Last modification on : Friday, December 7, 2018 - 2:30:03 PM
Long-term archiving on : Thursday, May 11, 2017 - 1:44:01 PM

File

M.BARDIN_portrait_marta_cartab...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01464753, version 1

Collections

Citation

Michaël Bardin. Portrait : Marta Cartabia. La lettre d'Italie, Revue Droit et Vie politique italienne, Centre de droit et de politique comparés Jean-Claude Escarras _ Université de Toulon, 2012, pp. 4-5. ⟨halshs-01464753⟩

Share

Metrics

Record views

172

Files downloads

61