Travailler plus longtemps ? Enjeux professionnels et non-professionnels des départs à la retraite dans l'enseignement

Résumé : Au Québec, en raison du vieillissement de la population et de l'introduction, par le gouvernement, de politiques de maintien en emploi, les enseignants sont incités à travailler plus longtemps. Dans cet article, nous nous demandons si les enseignants peuvent être sensibles à ces incitations, et cherchons à en comprendre les raisons en analysant les conditions d'enseignement et les trajectoires de vie. La recherche s'appuie sur 24 entretiens semi-dirigés auprès d'enseignants âgés de 50 ans et plus, exerçant à différents niveaux dans les commissions scolaires francophones. Nous montrons que les enseignants rencontrés n'envisagent pas, pour la plupart, de prolonger leur service dans l'enseignement, mais que plusieurs prévoient de revenir en emploi dans d'autres secteurs, ou sous d'autres conditions, une fois retraités. Les façons d'aborder la retraite révèlent des inégalités selon la manière dont les temps sociaux s'articulent depuis les débuts de la vie active jusque et y compris la période de transition entre activité et retraite.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01464738
Contributor : Bertille Theurel <>
Submitted on : Friday, February 10, 2017 - 2:23:13 PM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 9:54:49 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Géraldine Farges, Tremblay Diane-Gabrielle. Travailler plus longtemps ? Enjeux professionnels et non-professionnels des départs à la retraite dans l'enseignement. Revue des sciences de l'education, Revue des sciences de l'éducation, 2016, 42 (2), pp.175-206. ⟨https://www.erudit.org/revue/rse/2016/v42/n2/1038466ar.html?vue=resume&mode=restriction⟩. ⟨10.7202/1038466ar⟩. ⟨halshs-01464738⟩

Share

Metrics

Record views

197