La thèse CIFRE comme un dispositif d’interface entre recherche et gestion : le cas des trajectoires d’intégration des réserves naturelles en France

Résumé : Dans un contexte de changement paradigmatique de la conservation de la nature, des approches ségrégatives aux approches intégratives, une thèse CIFRE conduite avec l’association Réserves Naturelles de France a eu pour objectif d’aider les gestionnaires de réserves naturelles (RN) à comprendre la manière dont ils peuvent « sortir de leur réserve » et s’intégrer dans les territoires. Ce travail développe des analyses centrées sur les trajectoires des systèmes socio-écologiques formés par les RN et les territoires environnants. Nous expliquons en quoi cette thèse CIFRE est en soi un dispositif d’interface entre science et gestion, et la façon dont elle s’est construite dans l’interaction entre les dimensions scientifique et de l’action, aux échelles nationales mais également locale au travers d’études de cas, notamment deux RN alpines gérées par l’association Asters. Nous discutons la manière dont le contenu de la thèse et son processus d’élaboration a permis d’ouvrir des pistes vers la constitution d’un nouveau socle d’action collective et vers une inflexion de trajectoire pour le réseau des RN et pour les gestionnaires, en particulier Asters.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01461977
Contributor : Stephanie Rouanet <>
Submitted on : Wednesday, February 8, 2017 - 3:15:50 PM
Last modification on : Friday, August 23, 2019 - 11:38:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01461977, version 1

Citation

Clara Therville, Franck Horon, Frédéric Bioret, Raphael Mathevet. La thèse CIFRE comme un dispositif d’interface entre recherche et gestion : le cas des trajectoires d’intégration des réserves naturelles en France . La montagne, territoire d'innovation, LabEx ITEM (Innovation et Territoires de montagne) Jan 2017, Grenoble, France. ⟨halshs-01461977⟩

Share

Metrics

Record views

376