L'art funéraire de la Lingonie romaine à travers quatre exemples

Résumé : Hérités de la période laténienne, les territoires de la Gaule romaine se développent autour d'une capitale de cité. Langres, antique, Andemantunnum, était la capitale de la civitas Lingonum, qui s'étendait sur une grande partie de la Haute-Marne, le sud-est de l'Aube, jusqu'à Dijon et sa périphérie. En territoire lingon, les monuments funéraires appartiennent à plusieurs groupes, et cette typologie nous permet de juger de leur importance, ainsi que du statut social des défunts qui y sont associés. De même, l'iconographie nous donne de précieuses informations quant à la vie des propriétaires de ces monuments.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01459332
Contributor : Anne-Laure Edme <>
Submitted on : Tuesday, January 9, 2018 - 4:02:57 PM
Last modification on : Friday, September 14, 2018 - 9:56:09 AM

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01459332, version 1

Collections

Citation

Anne-Laure Edme. L'art funéraire de la Lingonie romaine à travers quatre exemples. Les Cahiers Haut-Marnais, 2015, Les chantiers de l'archéologie en Haute-Marne, 278 (2015/3). ⟨halshs-01459332⟩

Share

Metrics

Record views

75