"Grande Guerre" et "petits soldats". Le discours patriotique dans l’œuvre d’Henri Calet

Abstract : L’œuvre d’Henri Calet se présente comme un projet littéraire d’auto-légitimation de la parole d’un homme "quelconque", aux prises avec l’interdiscours. Le discours patriotique s’impose comme un ressort verbal et idéologique dans deux romans montrant la Patrie en danger : "La Belle Lurette" (1935), évocation de la Grande Guerre à travers un point de vue d’enfant, et "Le Bouquet" (1945), récit de captivité d’un soldat de 1940. L’analyse du discours, rapportée à la spécificité du texte littéraire, rend compte des modalités d’intégration, souvent non marquée, d’énoncés stéréotypés dans des configurations alliant l’humour à l’ironie, dans le double jeu de l’identification et de l’évaluation axiologique. Elle conduit à distinguer, à dix ans et une guerre d’intervalle, deux stratégies discursives interrogeant la posture narrative, entre compromissions populaires et détours de la mauvaise foi. Les risques d’une négociation avec l’hétérogénéité et la doxa paraissent au cœur de la figuration d’un sujet populaire dans le langage.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01456294
Contributor : Philippe Wahl <>
Submitted on : Saturday, February 4, 2017 - 4:29:53 PM
Last modification on : Wednesday, October 31, 2018 - 12:24:19 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01456294, version 1

Collections

Citation

Philippe Wahl. "Grande Guerre" et "petits soldats". Le discours patriotique dans l’œuvre d’Henri Calet. Ruth Amossy et Dominique Maingueneau. L’Analyse du discours dans les études littéraires, Presses universitaires du Mirail, p. 309-322, 2004, Cribles, 2-85816-712-5. ⟨halshs-01456294⟩

Share

Metrics

Record views

52