La "maison" du saint et les miracles

Abstract : Cette étude présente la perception de l'édifice culturel dans l'imaginaire d'après les recueils de miracles des Ve-VIIe siècles. Le rapport qui existe entre le saint, son sanctuaire et son activité thaumaturgique met en relief avant tout la présence vivante du saint. dans le recueils de miracles orientaux (Thècle, Côme et Damien, Cyr et Jean, Artémios), le sanctuaire apparaît comme une demeure comparable à une maison profane, où le saint agit comme les êtres vivants, ayant ses habitudes, voire ses soucis. les apparitions des saints sont qualifiées souvent de "vision réelle". La "corporiété" des saints et leur ancrage à leur sanctuaire sont soulignés même dans les miracles relatant les sorties des saints. En Occident, la présence vivante des sainst caractérise également les livres des miracles de Grégoire de Tours, mais l'aspect profane de l'église "habitée" par les saints disparaît : désormais l'accent est mis sur les reliques et sur le caractère proprement culturel de leur sanctuaire.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01453006
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Thursday, February 2, 2017 - 2:38:44 PM
Last modification on : Wednesday, September 5, 2018 - 1:30:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01453006, version 1

Collections

Citation

Edina Bozoky. La "maison" du saint et les miracles. Hortus artium medievalium: Journal of the International Research Center for Late Antiquity and Middle Ages, Brepols, 2003, pp.247-252. ⟨http://www.brepolsonline.net/doi/abs/10.1484/J.HAM.2.305270⟩. ⟨halshs-01453006⟩

Share

Metrics

Record views

104