L'autonomie comme capacité d'action : Une expérience de cellules autonomes dans l'aéronautique

Résumé : L'activité au sein des équipes autonomes peut être définie comme processus interactif qui permet d'élargir et diversifier le champ d'intervention, développer la responsabilité individuelle et collective au sein du groupe. Pour traiter de la conquête d'autonomie dans un nouveau cadre organisationnel, nous nous centrons sur l'analyse du processus de mise en place des équipes autonomes. Nous en décrivons le processus de mise en place. Ce processus se joue sur un plan politique ; répondre ou non positivement aux nouvelles formes d'organisations proposées par la direction. Il se joue aussi sur le plan des dynamiques collectives en termes d'apprentissages et d'activité. En effet, l'autonomie suppose de nombreux apprentissages et se construira grâce à l'appui d'un "faciliteur" qui joue un rôle d'explicitation concernant les dynamiques de groupe et la communication ; les rapports à construire avec la direction et les autres ouvriers non intégrés -voire hostiles- à cette dynamique.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01452001
Contributor : Régine Bercot <>
Submitted on : Wednesday, February 1, 2017 - 3:26:13 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 4:25:38 PM

File

AUTO4.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01452001, version 1

Citation

Régine Bercot. L'autonomie comme capacité d'action : Une expérience de cellules autonomes dans l'aéronautique . K. Chatzis, ; C. Mounier,; P. Veltz P; Zarifian. L'autonomie dans les organisations quoi de neuf ? , L'Harmattan pp.87-112, 1999, Logiques sociales. ⟨halshs-01452001⟩

Share

Metrics

Record views

233

Files downloads

883