La Seine-Saint-Denis ou la constitution d'une « citadelle communiste » sans union ?

Résumé : :Le programme commun et les accords électoraux scellés entre le parti communiste et le parti socialiste ont consacré l’efficacité électorale de l’union de la gauche et l’émergence d’une nouvelle génération d’élus. Mais cette union, pour le PCF, ne donne plus lieu à un nouvel enracinement. Au tournant des années 1980-1990, le parti socialiste gagne du terrain, tisse de nouvelles alliances avec l’écologie politique et affiche de plus en plus la volonté de s’imposer dans des villes perdues ou encore détenues par un parti communiste en fragmentation. En l’espace d’une quarantaine d’années, la désindustrialisation, la reconversion tertiaire de son économie, la démobilisation électorale et le renouvellement démographique ont durablement entamé son assise politique. En 2008, le parti communiste perd la présidence de ce département emblématique au profit du député socialiste, Claude Bartolone élu conseiller général dès 1979, tout en résistant dans certaines de ses municipalités historiques, près d’une dizaine, qui lui assurent une représentation nationale.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01451228
Contributor : Emmanuel Bellanger <>
Submitted on : Tuesday, January 31, 2017 - 6:12:15 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 2:44:52 AM
Long-term archiving on : Monday, May 1, 2017 - 5:28:10 PM

File

HALL Bellanger histoire Union ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01451228, version 1

Collections

Citation

Emmanuel Bellanger. La Seine-Saint-Denis ou la constitution d'une « citadelle communiste » sans union ?. Alain BERGOUNIOUX; Danielle TARTAKOWSKY. L’Union sans unité. Le programme commun de la gauche 1963-1978, Presses universitaires de Rennes, pp.189-200, 2012. ⟨halshs-01451228⟩

Share

Metrics

Record views

91

Files downloads

695