Filles et garçons face au décrochage scolaire

Résumé : Dans quelle mesure filles et garçons donnent un sens différent à leur décrochage scolaire ? S'appuyant sur une enquête auprès de 1155 jeunes en situation de décrochage, les analyses multivariées révèlent que les filles attribuent leur rupture plus fréquemment à des facteurs qui ne mettent pas en cause l’institution scolaire : problèmes personnels, peur de l’échec, difficultés relationnelles avec les autres élèves. Elles manifestent ainsi un moindre rejet de l’école, malgré leurs difficultés. Inversement, les garçons dénoncent plus souvent l’école en lui attribuant l’origine de leur échec, d’où un fréquent sentiment d’injustice, une mésentente avec les enseignants et l’impression que l’école est inutile.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Buisson-Fenet Hélène. École des filles, école des femmes. L'institution scolaire face aux parcours, normes et rôles professionnels sexués, De Boeck, pp.27-42, 2017, 〈http://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807305670-ecole-des-filles-ecole-des-femmes〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01448783
Contributeur : Christophe Michaut <>
Soumis le : dimanche 29 janvier 2017 - 10:57:50
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 15:08:01

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01448783, version 1

Collections

Citation

Pierre-Yves Bernard, Christophe Michaut. Filles et garçons face au décrochage scolaire. Buisson-Fenet Hélène. École des filles, école des femmes. L'institution scolaire face aux parcours, normes et rôles professionnels sexués, De Boeck, pp.27-42, 2017, 〈http://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807305670-ecole-des-filles-ecole-des-femmes〉. 〈halshs-01448783〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

185