Le Plaisir musical en France au XVIIe siècle

Résumé : Poser la question de la place du plaisir dans la société française du XVIIIe siècle paraît relever du truisme. Poser la même question pour le XVIIe siècle semble incongru, tant l’historiographie, et plus encore les idées reçues, ont tendu à ne retenir du Grand Siècle que sa raideur morale et religieuse. Cette notion est ici abordée sous l’angle du langage et des genres musicaux et selon une approche transdisciplinaire qui convoque aussi bien l’histoire des sociabilités que la psychologie du collectif ou l’anthropologie historique. Avant de songer à définir ce que pouvait être le plaisir musical pour un contemporain de Louis XIII ou de Louis XIV, avant de cerner quelle pouvait être sa spécificité au regard d’autres expériences esthétiques, sa singularité par rapport aux temps et aux lieux, un vaste travail d’enquête préliminaire se devait d’être mené. Les témoignages abondaient, mais ont dû être débusqués par une équipe de chercheurs internationale : correspondances, fables, journaux de voyage, mémoires, pamphlets, romans, gazettes, traités philosophiques ou religieux, esthétiques ou scientifiques, représentations plastiques, autant de sources qui ont été passées au crible et qui ont fini par livrer un matériel d’une richesse exceptionnelle. Les résultats de cette première enquête sont surprenants et livrent une image renouvelée : le plaisir musical était partout, dans la ruelle comme à la cour, à l’église comme à l’opéra, dans les salons de l’aristocratie ou ceux du roi. Non seulement tout compte rendu de concert, si bref soit-il, atteste le plaisir des auditeurs, mais toute manifestation sociale accompagnée de musique semble, au moins partiellement, vécue comme une expérience esthétique. Aucune musique qui soit péniblement supportée ou même stoïquement subie, aucune âme qui n’y soit sensible. Que ce soit au théâtre ou au sermon, la notion de plaisir apparaît au centre du discours esthétique du temps, dans sa dimension morale autant que spirituelle. Peut-être ce premier ouvrage consacré au plaisir musical en France au XVIIe siècle invitera-t-il son lecteur à s’interroger à son tour sur ce qu’est ou pourrait être aujourd’hui, à ses oreilles d’homme du XXIe siècle, le plaisir musical.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01448626
Contributor : Thierry Favier <>
Submitted on : Saturday, January 28, 2017 - 3:49:21 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 4:14:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01448626, version 1

Citation

Thierry Favier, Manuel Couvreur. Le Plaisir musical en France au XVIIe siècle. Belgique. Mardaga, 2006, 2-87009-924-X. ⟨halshs-01448626⟩

Share

Metrics

Record views

228