Probabilités d'orientation déjouées. Des bacheliers professionnels en STAPS et en classe préparatoire aux écoles supérieures d'art

Résumé : Dix pour cent des bacheliers professionnels entrent à l'Université, avec une orientation souvent vécue par défaut et de faibles probabilités de valider un diplôme. Parmi eux, quelques-uns déjouent les probabilités d'orientation en s'inscrivant en STAPS ou en classe préparatoire aux écoles d'art. « Outsiders sociaux et scolaires », mais « ayants droit » du sport ou de l'art, ces bacheliers se présentent comme des étudiants déterminés au point de rejeter les réserves exprimées à leur encontre. Leurs propos révèlent l'espace des possibles et la liberté des jeunes de choisir des études qu'ils ont des raisons de préférer au moment de la transition entre le secondaire et le supérieur. Mobilisant ainsi une stratégie de détour dans un contexte où continuer ses études est devenu une norme de génération, ils s'autorisent d'autres destins scolaires que ceux préfigurés par leur cursus dans l'enseignement professionnel.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01447810
Contributor : Bertille Theurel <>
Submitted on : Friday, January 27, 2017 - 11:44:05 AM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:46:32 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01447810, version 1

Collections

Citation

Magali Danner, Carine Erard, Christine Guégnard. Probabilités d'orientation déjouées. Des bacheliers professionnels en STAPS et en classe préparatoire aux écoles supérieures d'art. Les Sciences de l'éducation pour l'ère nouvelle : revue internationale, CERSE, Université de Caen, 2016, 49 (3), pp.71-97. ⟨https://www.cairn.info/revue-les-sciences-de-l-education-pour-l-ere-nouvelle-2016-3-page-71.htm⟩. ⟨halshs-01447810⟩

Share

Metrics

Record views

116