Le Développement Professionnel Pédagogique des universitaires en France est-il marqué d'originalité ?

Résumé : En France, le développement professionnel pédagogique (DPP) des enseignants-chercheurs est une question peu documentée. Et ce pour différentes raisons. D'une part le concept est polysémique, protéiforme et non stabilisé. D'autre part c'est un sujet particulier qui renvoie à la question de l'identité professionnelle des enseignants - chercheurs, laquelle est perçue comme particulière (Rege Colet & Berthiaume, 2009) incertaine ou trouble (Fave -Bonnet, 2003). Pourtant certains attribuent au DPP une originalité particulière liée au contexte, telle Fave -Bonnet (2011) qui parle de " cas " ou Paul et Adangnikou (2010) qui se demandent " Pourquoi la France diffère -elle donc nettement des autres pays à cet égard? " Divers arguments sont avancés pour l'expliquer : la culture/identité universitaire qui conduit à des résistances culturelles persistantes (Dejean, 2006 ; Viry, 2007) ; le mode de r ecrutement des enseignants - chercheurs (Paul et Adangnikou, 2010) et les titularisations quasi systématiques (Musselin, 2005, 2008; Paul & Adangnikou, 2010) ; l'enseignement perçu comme une activité " privée " à propos de laquelle les enseignants -chercheurs ne rendent pas de compte (Dejean, 2006) ; et enfin la quasi inexistence de prise en compte et de reconnaissance de l'activité d'enseignement dans la carrière, conduisent à une " dévalorisation des activités d'enseignement " (Dejean, 2006, p. 63). Cette recherche questionne le DPP à travers trois dimensions : les pratiques pédagogiques des enseignants -chercheurs, leurs conceptions d'un " bon " et un " mauvais " cours qui sous -tendent ces pratiques et enfin les ressources dont ils disent avoir besoin pour s e développer pédagogiquement. Nous avons utilisé une méthodologie mixte et interrogé des enseignants- chercheurs de disciplines, âges et années d'expériences variées au sein d'une université unique. Nos résultats mettent au jour trois dimensions à propos du DPP : il est magistro - centré, non standardisé, et s'inscrit dans un certain " isolement pédagogique ". A propos d'un " cas " français nous avons pu faire certains constats qui nous amènent à conclure que les enseignants - chercheurs français ne se démarquent pas, intrinsèquement, des autres universitaires à travers le monde.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01447132
Contributor : Bertille Theurel <>
Submitted on : Thursday, January 26, 2017 - 3:58:55 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:46:19 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01447132, version 1

Collections

Citation

Joëlle Demougeot-Lebel. Le Développement Professionnel Pédagogique des universitaires en France est-il marqué d'originalité ?. 29 ème Congrès de l'AIPU. Pédagogie universitaire: entre recherche et enseignement, AIPU (Association Internationale de Pédagogie Universitaire), Jun 2016, Lausanne, Suisse. ⟨halshs-01447132⟩

Share

Metrics

Record views

90