Le poids du territoire dans la construction du risque : les avalanches de moyenne montagne occultées par l’archétype alpin

Résumé : En France, bien que la prise en compte du risque avalanche relève du domaine régalien, une certaine logique territoriale existe en pratique. L’espace alpin bénéficie d’un système de gestion du risque complet, développé par retours d’expérience d’événements dramatiques survenus dans le contexte de la conversion de la haute montagne en espace de récréation. À l’inverse, la conjugaison d’un marché du tourisme hivernal plus réduit en volume et d’une absence de connaissances du phénomène, explique qu’en moyenne montagne le système institutionnel de gestion soit édulcoré. Cet ancrage territorial en haute montagne de la figure de l’avalanche, et plus largement du risque, résulte notamment des images associées aux deux types d’espaces montagnards qui dépassent le seul phénomène physique. Il procède, en partie, des cadres et référentiels qui participent des représentations de la montagne – les Alpes en constituant le modèle-type – et de la typologie haute/moyenne montagne. Cela aboutit à l’existence d’un paradoxe en moyenne montagne où l’activité avalancheuse peut être significative mais où le risque n’est pas objectivé.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01445544
Contributor : Stephanie Rouanet <>
Submitted on : Wednesday, January 25, 2017 - 9:39:33 AM
Last modification on : Monday, September 2, 2019 - 2:46:13 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01445544, version 1

Collections

Citation

Florie Giacona, Brice Martin, Nicolas Eckert. Le poids du territoire dans la construction du risque : les avalanches de moyenne montagne occultées par l’archétype alpin . La montagne, territoire d'innovation, LabEx ITEM (Innovation et Territoires de montagne) Jan 2017, Grenoble, France. ⟨halshs-01445544⟩

Share

Metrics

Record views

184