Quand les femmes héritent : une analyse genrée des phénomènes lignagers en Asie du Sud

Résumé : L’importance des « familles politiques » est une caractéristique connue des régimes de l’Asie du Sud. Le rôle de l’hérédité dans ce domaine y serait d’autant plus remarquable que ce phénomène fait la part belle aux femmes dans des contextes qui leur sont autrement peu favorables. Ainsi, la famille, site majeur de (re)production des représentations et des hiérarchies de genre constitue une filière d’accès au pouvoir politique pour les femmes sud-asiatiques. L’étude des cas de l’Inde et du Pakistan permet d’analyser les dynamiques de transmission intrafamiliale des mandats parlementaires sous l’angle du genre. L’enquête quantitative et qualitative sur les femmes parlementaires depuis 1947 dans les deux pays souligne les possibilités, mais aussi les contraintes que représentent les phénomènes d’hérédité politique pour les femmes. Cette analyse genrée permet de saisir la complexité de l’imbrication des rapports de pouvoir familiaux, sociaux et politiques.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01444100
Contributor : Caroline Sagat <>
Submitted on : Monday, January 23, 2017 - 4:06:22 PM
Last modification on : Monday, July 8, 2019 - 11:43:54 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2020-01-23

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

Citation

Virginie Dutoya. Quand les femmes héritent : une analyse genrée des phénomènes lignagers en Asie du Sud. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2016, pp.19-36. ⟨10.3917/crii.073.0019⟩. ⟨halshs-01444100⟩

Share

Metrics

Record views

131