« Ils les connaissaient déjà ! » : Pratiques de l'astronomie coloniale française aux frontières de l'Empire en 1862.

Résumé : Une forme actuelle d'écriture de l'histoire des sciences a bénéficié de l'apport des diverses disciplines des sciences humaines et sociales, érodant les frontières disciplinaires traditionnelles. Cette histoire des sciences s'attache, en particulier, aux pratiques des acteurs de la science en train de se faire. Dans le cadre de la journée d'étude de l'école doctorale SCE consacrée à la frontière, nous évoquons les observations de l'astronome Charles Bulard (1825 – 1905) aux limites territoriales de la colonisation française de l'Afrique du nord. Ce voyage scientifique a contribué à la définition des frontières physiques et culturelles de l'Empire. Ce cas d'étude illustre aussi comment la pratique astronomique dans l'Algérie coloniale se différencie, par sa grande dépendance au pouvoir militaire et politique par exemple, de celle de la France métropolitaine.
Complete list of metadatas

Cited literature [19 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01438384
Contributor : Frederic Soulu <>
Submitted on : Tuesday, January 17, 2017 - 4:28:43 PM
Last modification on : Tuesday, February 12, 2019 - 5:14:04 PM
Long-term archiving on: Tuesday, April 18, 2017 - 3:18:26 PM

File

2016_TraverSCE-vFinal.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01438384, version 1

Citation

Frederic Soulu. « Ils les connaissaient déjà ! » : Pratiques de l'astronomie coloniale française aux frontières de l'Empire en 1862.. TraverSCE, Ecole Doctorale SCE (Sociétés Cultures Echanges) n°496 Universités de Nantes, Angers, Le Mans, 2016, pp.63-75. ⟨halshs-01438384⟩

Share

Metrics

Record views

184

Files downloads

207