L’impératif et le zoom discursif : la particule focalisante vaan dans les injonctions positives et négatives en finnois

Résumé : Cette communication se propose d'examiner l'interaction entre la forme impérative et la particule focalisante vaan (~ vain 1) dans les injonctions en finnois. Nous analyserons la position séquentielle de l'énoncé injonctif et la manière dont vaan oriente l'interprétation des attentes implicitement ou explicitement présentes dans le contexte. Les données analysées proviennent du corpus de conversations en finnois (Université de Helsinki) et de sources littéraires. L'énoncé impératif positif avec vaan apparaît typiquement dans la seconde partie d'une paire adjacente où il est porteur d'une valeur de permission (ex. 1). En revanche, une injonction négative en vaan est plus susceptible de se trouver en position séquentielle initiale, avec un effet d'insistance sur la prohibition (ex. 2) : (1) A : Tahdo-t-ko, että tule-mme toise-n-kin kerra-n sinu-a tervehti-mä-än? vouloir-2-Q que venir-1.PL autre-GEN-ADD fois-GEN te-PAR saluer-NMLS-ILL « Souhaites-tu que nous revenions te voir ? » B : Tul-kaa vaan. venir-IMP.2.PL VAAN « Oui, vous pouvez revenir. » (2) A : El-kää alka-ko vaan riita-a, hyvä-t ihmise-t. PROH-2.PL commencer-PROH VAAN dispute-PAR bon-PL homme-PL « Ne commencez surtout pas à vous disputer, chers amis. » B : Ei suinkaan, ei mi-llä-än tava-lla. NÉG.3 pas.du.tout NÉG.3 Q-ADE-NEG façon-ADE « Mais pas du tout, en aucune façon. » Sur une échelle typologique, les énoncés injonctifs sont définis comme sous-entendant une situation où le locuteur souhaite ou ne souhaite pas que le procès p, qui est ou n'est pas en cours au moment de l'énonciation, se produise. En utilisant l'énoncé injonctif, le locuteur vise à faire agir ou à empêcher d'agir le participant correspondant à l'agent du procès p (Birjulin & Xrakovskij 2001). En tant que forme linguistique, le verbe à l'impératif positif de « deuxième personne du singulier » se caractérise comme étant minimalement marqué morphologiquement. Il exprime « l'idée verbale dans sa quintessence » (Floricic 2000), c'est-à-dire un procès virtuel, non ancré dans le système temporel et dépourvu de détermination de personne. Cette forme qui ne prédique pas fonctionne à la manière d'un vocatif en ce sens qu'elle instaure une relation directe et immédiate du locuteur à l'interlocuteur : ce dernier est sélectionné situationnellement comme le valideur potentiel de la relation prédicative exprimée par l'impératif. Ainsi, l'énoncé injonctif positif met en jeu, dans l'espace intersubjectif de la scène énonciative (Paillard 2009), deux points de vue qui correspondent chacun à un statut particulier du procès. A la position du locuteur s'associe la construction d'une relation prédicative avec la valeur positive : le procès est visé. La position de l'interlocuteur, en revanche, est le support de deux valeurs non sélectionnées, positive et négative : le procès est en attente de validation (cf. Culioli et Paillard 1987 ; Paillard 1987 ; Paillard 2009). 1 La forme de cet élément, qui est polycatégoriel (particule, conjonction), connaît une variation selon les registres. En finnois écrit antérieur au XX e siècle ainsi qu'en finnois courant moderne, la forme la plus fréquente, indépendamment de la catégorie grammaticale, est vaa(n). Le finnois standard, en revanche, se sert de la forme vain lorsqu'il s'agit d'une particule, la forme vaan étant réservée à l'emploi conjonctif.
Type de document :
Communication dans un congrès
12th International Conference on Actionality, Tense, Aspect, Modality/Evidentiality, Jun 2016, Caen, France. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01435837
Contributeur : Outi Duvallon <>
Soumis le : dimanche 15 janvier 2017 - 19:11:49
Dernière modification le : jeudi 25 octobre 2018 - 08:58:15
Document(s) archivé(s) le : dimanche 16 avril 2017 - 12:26:13

Fichier

Résumé_Chronos12_Duvallon&Pe...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01435837, version 1

Collections

Citation

Outi Duvallon, Rea Peltola. L’impératif et le zoom discursif : la particule focalisante vaan dans les injonctions positives et négatives en finnois. 12th International Conference on Actionality, Tense, Aspect, Modality/Evidentiality, Jun 2016, Caen, France. 2017. 〈halshs-01435837〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95

Téléchargements de fichiers

120