Les magistrats dans les colonies : un autre apprentissage des normes juridiques ?

Résumé : Dans l'empire colonial, les magistrats français sont confrontés à des droits et coutumes pluralistes, étroitement liés à la religion et souvent éloignés de leur propre culture juridique. Ils ne peuvent les ignorer car certains de ces magistrats sont compétents pour appliquer ces normes locales dans des litiges impliquant des autochtones. Dans ces conditions, comment accèdent-ils à cette connaissance juridique ? C'est ce processus d'apprentissage que cet article se propose ici d'analyser d'un point de vue historique, tout en s'interrogeant sur ses implications actuelles, en particulier en Nouvelle Calédonie.
Type de document :
Article dans une revue
Les Cahiers de la justice, Dalloz, 2016, La crise des institutions de l'oubli, 4, pp.689-697. 〈http://www.dalloz-revues.fr/revues/Les_cahiers_de_la_justice-47.htm〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01434590
Contributeur : Florence Renucci <>
Soumis le : jeudi 6 avril 2017 - 09:26:40
Dernière modification le : mercredi 25 juillet 2018 - 10:02:05
Document(s) archivé(s) le : vendredi 7 juillet 2017 - 12:15:54

Fichier

ARTCAHIERSHAL.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01434590, version 1

Collections

Citation

Florence Renucci. Les magistrats dans les colonies : un autre apprentissage des normes juridiques ?. Les Cahiers de la justice, Dalloz, 2016, La crise des institutions de l'oubli, 4, pp.689-697. 〈http://www.dalloz-revues.fr/revues/Les_cahiers_de_la_justice-47.htm〉. 〈halshs-01434590〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

116

Téléchargements de fichiers

329