Éloge de la confiance

Résumé : Lorsqu’on s’en remet à quelqu’un en pariant sur sa bienveillance, on n’a jamais la certitude que sa propre confiance sera honorée. La confiance, en effet, porte toujours en elle la possibilité d’un non-retour. Sa logique est similaire à celle du don ; c’est une logique asymétrique, c’est-à-dire qu’on ne peut exiger qu’elle soit honorée, quitte à la dénaturer et à la transformer en quelque chose d’autre. Quand je décide sur la base d’un calcul strictement rationnel (coûts/bénéfices), je confonds la confiance avec le crédit. Et c’est cette confusion, qui est à l’origine de nombreuses illusions. À la différence du crédit, la confiance renvoie à quelque chose de fondamental et de dangereux. Elle est fondamentale car, sans confiance, il est difficile d’envisager l’existence même des relations humaines : des rapports de travail jusqu’à l’amitié, en passant bien évidemment par l’amour, toute relation semble devoir s’appuyer sur un noyau minimal de confiance mutuelle. Mais la confiance est aussi dangereuse, car elle implique toujours le risque que le dépositaire de notre confiance ne soit pas à la hauteur de nos attentes ou, pire encore, qu’il trahisse délibérément la confiance que nous lui faisons. C’est pourquoi il semble y avoir quelque chose de commun à la confiance et à la foi, au moins dans le sens où, dans les deux cas, on croit en un résultat qui, pourtant, n’est jamais garanti. Mais à la différence de la foi qui est insondable (je crois sans savoir pourquoi), lorsque je fais confiance, il existe des raisons qui nous poussent à accorder notre confiance et qui peuvent, en principe, nous permettre de justifier mon attitude.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Fayard, 2012
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01433680
Contributeur : Michela Marzano <>
Soumis le : jeudi 12 janvier 2017 - 19:59:10
Dernière modification le : vendredi 1 février 2019 - 15:46:07

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01433680, version 1

Collections

Citation

Michela Marzano. Éloge de la confiance. Fayard, 2012. 〈halshs-01433680〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

157