Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Essartage, culture temporaire et habitat en Basse-Provence : entre Moyen Âge et première modernité (XIIIe-XVIe siècles)

Résumé : La mise en culture temporaire de parcelles boisées est une pratique culturale commune dans les massifs forestiers provençaux à la fin du Moyen Âge. Les essarts sont des enclaves temporaires et périodiques de cultum dans l’incultum et sont intimement liés à l’exploitation des ressources végétales. Cette pratique engendre une mobilité des paysans, qui s’implantent parfois temporairement sur le lieu d’exploitation. Or, les stratégies résidentielles et les formes d’habitats liées aux cultures temporaires et périodiques n’ont jamais été étudiées. L’analyse des caractéristiques techniques, spatiales et temporelles révèle que le facteur déterminant de cette installation provisoire n’est ni la distance à parcourir entre résidence principale et lieu de travail, ni les contraintes temporelles, mais la nécessité de surveiller et de protéger les semis. Si la présence de cabanes est avérée, leurs formes et leurs modes de construction ne sont jamais décrites. La périodicité des remises en culture entraîne parfois la réoccupation d’anciennes structures. D’autres fois, les cultures et l’habitat précaire se pérennisent illégalement sur les terres communes, générant ainsi des conflits entre autorité publique et individus, loi et droit d’usage.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01430069
Contributor : Sylvain Burri <>
Submitted on : Monday, January 9, 2017 - 2:54:45 PM
Last modification on : Wednesday, April 7, 2021 - 3:12:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01430069, version 1

Collections

Citation

Sylvain Burri. Essartage, culture temporaire et habitat en Basse-Provence : entre Moyen Âge et première modernité (XIIIe-XVIe siècles). Histoire et sociétés rurales, Association d'histoire des sociétés rurales/Presses Universitaires de Rennes, 2016, pp.31-68. ⟨halshs-01430069⟩

Share

Metrics

Record views

181