Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Devenir d’un potentiel offshore Haut-Normand 

Abstract : Cette présentation s’intéresse au destin contrarié du premier projet éolien en mer en France (Veulettes-sur-Mer, Seine-Maritime), dont l’État et les industriels attendaient une procédure reproductible pour l’éolien en mer. Notre analyse suit, au moyen de la sociologie des sciences et techniques et de notions de philosophie des techniques, les enjeux relatifs au développement de ce projet (implantation des éoliennes, connexion au réseau électrique). Elle décrit, au travers des errances du projet de Veulettes-sur-Mer, une forte dépendance de la technologie à ses modes d’assemblages (terrestres) passés, tout en attestant des voies multiples et détournées par lesquelles le projet contribue à réorienter la politique éolienne et sa manière de composer le milieu offshore. Ce constat appelle à une attention redoublée aux multiples ramifications qui associent la technologie à son milieu (social, institutionnel, biologique), au moment où la voie d’une planification stratégique de l’espace marin semble s’ouvrir en France.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01419677
Contributor : Alain Nadai <>
Submitted on : Monday, December 19, 2016 - 5:35:27 PM
Last modification on : Wednesday, August 5, 2020 - 3:14:42 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01419677, version 1

Citation

Olivier Labussiere, Alain Nadaï. Devenir d’un potentiel offshore Haut-Normand . Green on green’ : comment concilier enjeux globaux et locaux sur le littoral ? , projet de recherche GAEL, financé par la Fondation de France, intitulé « comment construire un intérêt général territorialisé autour de l’environnement littoral ? », May 2016, aix en porvence, France. ⟨halshs-01419677⟩

Share

Metrics

Record views

281