Mobilité connectée et changement dans les pratiques de déplacement

Abstract : Pour mettre en perspective les changements potentiels dans les pratiques de déplacement induits par l'accès à l'Internet mobile, nous commençons par rappeler les tendances actuelles de la mobilité physique dans une première section. Certains effets attendus de la mobilité connectée vont en effet à l'encontre de ces tendances, ce qui rend difficile leur déploiement. D'autres au contraire peuvent s'inscrire dans les tendances actuelles. La deuxième section examine les divers types de services susceptibles d'impacter directement les pratiques de déplacement. On distinguera 3 types de services en analysant leur lien avec les effets attendus tant sur les individus qu'en matière de politiques publiques. Le premier ensemble de services est le plus traditionnel : il vise à aider les individus dans leurs déplacements. Mais il est transformé par de nouvelles possibilités d’accès à des informations en temps réel : bouchons sur les routes, meilleur itinéraire, horaire d’arrivée du prochain bus, performances comparées des différents modes sur un même itinéraire (coût, rapidité, émissions de CO2, calories dépensées), etc.. En second lieu, l'accès à de multiples contenus en situation de mobilité élargit considérablement la palette des activités possibles en déplacement et modifie ainsi la perception et l’utilité des temps de transport (Adoue, 2016 ; Jain et Lyons, 2008 ; Lyons et Urry, 2005). Enfin, l'arrivée du numérique dans le champ du transport des personnes favorise le développement de nouveaux services de mobilité, soit en modifiant les conditions d'exercice de services antérieurs comme celui du taxi (Uber), soit en créant des services de mobilité partagée (autopartage, covoiturage). Ces services sont rendus possibles par la coordination en temps réel entre offreur et demandeur via des plateformes numériques. La 3ème section discute des implications de ces services sur les pratiques de déplacement, en particulier sur l’usage des différents modes de transport. Elle distingue deux types d'effets : l'optimisation et le partage. Ces effets sont appelés à se déployer inégalement car ils ne sont pas de même nature. Ils dépendent aussi de leur contexte d'application (types de trajets et types de territoires). Les attentes placées dans le Smartphone pour réguler les déplacements à l'échelle collective doivent être reconsidérées à l'épreuve de ces effets.
Type de document :
Article dans une revue
Réseaux, 2016
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01418673
Contributeur : Anne Aguilera <>
Soumis le : vendredi 16 décembre 2016 - 18:31:17
Dernière modification le : samedi 18 février 2017 - 01:11:35

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01418673, version 1

Citation

Anne Aguilera, Alain Rallet. Mobilité connectée et changement dans les pratiques de déplacement. Réseaux, 2016. <halshs-01418673>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

407