Compte-rendu de l'ouvrage de Philippe Haugeard. - Ruses médiévales de la générosité. donner, dépenser, dominer dans la littérature épique et romanesque des XIIe et XIIIe siècles. Paris, Champion, 2013, 302 p. (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 109)

Résumé : Depuis une trentaine d'années, les littéraires n'adoptent plus d'approche socio-historiques des textes de fiction. A contre-courant, et fort heureusement de l'avis du recenseur, l'A. revendique pourtant les "possibilités d'invention ou d'innovation" de cette méthode, véritable "espace de liberté". Il entend certes respecter les contraintes méthodiques de la critique littéraire, sa propre discipline. La chanson de geste et le roman des XIIe et XIIIe siècles lui fournissent la matière où découvrir la mentalité de l'aristocratie autour du donner et du recevoir, de leurs formes spécifiques de sociabilité et des "habitus de classe" qu'ils entraînent.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers de Civilisation Médiévale, C.E.S.C.M, 2016, 59 (235), pp.311-312
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01414678
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : lundi 12 décembre 2016 - 14:52:09
Dernière modification le : jeudi 20 juillet 2017 - 09:26:11

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01414678, version 1

Collections

Citation

Martin Aurell. Compte-rendu de l'ouvrage de Philippe Haugeard. - Ruses médiévales de la générosité. donner, dépenser, dominer dans la littérature épique et romanesque des XIIe et XIIIe siècles. Paris, Champion, 2013, 302 p. (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 109) . Cahiers de Civilisation Médiévale, C.E.S.C.M, 2016, 59 (235), pp.311-312. <halshs-01414678>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

55