Une projection paysagée : "Par les routes" de Noëlle Renaude

Résumé : La manipulation de la donnée spatiale – pour faire entrer du paysage, des lieux, du mouvement et des effets de réel – au sein de la boîte noire théâtrale est au cœur de la pratique d’écriture de Noëlle Renaude. La notation spatiale tend à devenir ni plus ni moins le support de la fiction, tout en conditionnant le possible développement de la fable dramatique. Dans "Par les routes", pièce où le monde ne se dit plus que sous forme de panneaux signalétiques à travers le parcours de deux personnages, ou plutôt deux figures en errance, qui cheminent à travers l’hexagone en voiture et finissent par se perdre littéralement dans le paysage et dans le blanc typographique, Noëlle Renaude inscrit et reconstruit le réel, sans jamais avoir recours à la didascalie ou à la description traditionnelle mais avec une confiance sans faille dans les pouvoirs expressifs du signe linguistique et verbal. Ces autoroutes, ces villages, ces montagnes, en un mot, ces « systèmes d’information géographique » complexes qui font le support de l’action dramatique et qui envahissent la scène tendent à assimiler le plateau de théâtre à une carte topographique, nettement polarisée. Faut-il alors, pour le metteur en scène qui s’empare de ce road movie théâtral, devenir nécessairement cartographe pour embrasser le paysage qui doit défiler sous les yeux des spectateurs ? Cette étude propose non seulement un point de vue sur la construction dramaturgique de "Par les routes" – qui illustre théâtralement l’essai de Marc Augé sur la transformation de notre perception du réel et du monde contemporain, "Non-lieux", dont Noëlle Renaude parle volontiers – mais aussi un regard sur les résolutions scéniques employées par Frédéric Maragnani (à grand renfort de projections vidéos) lors de la création de la pièce à Théâtre Ouvert, en 2006. L'étude est accompagnée d’un cahier illustré de cinq pages (cartes topographiques).
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01406475
Contributor : Céline Hersant <>
Submitted on : Thursday, December 1, 2016 - 11:22:02 AM
Last modification on : Friday, March 24, 2017 - 9:36:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01406475, version 1

Collections

Citation

Céline Hersant. Une projection paysagée : "Par les routes" de Noëlle Renaude . Florence Fix et Frédérique Toudoire-Lapierre. Un Théâtre en quête d’espaces ? Expériences scéniques de la limite, Editions Universitaires de Dijon, p. 49-59, 2014, Ecritures, 978-2-36441-085-5. ⟨http://eud.u-bourgogne.fr/⟩. ⟨halshs-01406475⟩

Share

Metrics

Record views

57